C’est l’immigration des commerçants et artisans arabo-andalous qui changea le destin de Fez, c’était autour de l’an mille que les historiens parlaient de huit mille familles.
Après avoir éliminé grenades et fusils, ces artisans ont éclairé de leurs talents Fez et tout le Maroc.
Chaque spécialité à son propre quartier et tout artisan a son propre savoir-faire et son portfolio, qui représente dans la plupart du temps une carrière qui a duré des décennies, et qui résume l’expertise d’une lignée familiale d’artisans.
L’exécution de certains exploits pourra durer des années pour atteindre l’excellence. Aujourd’hui, les techniques n’ont pas changé, mais les tendances et le choix de couleurs ont connu un épanouissement grâce à l’ouverture aux nouveaux marchés de matière d’œuvre.